Oo Asia Power oO


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Retro MIA (Made In Asia) : les 7 et 8 octobre 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18434
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Retro MIA (Made In Asia) : les 7 et 8 octobre 2017   Jeu 3 Aoû - 18:15

Manga-News a écrit:
Yoshitoshi ABe invité du salon Retro Made in Asia

Le salon Retro Made in Asia a le plaisir d'annoncer la venue de l'artiste Yoshioshi ABe lors de sa prochaine édition qui se déroulera les 07 et 08 octobre prochains à Namur.

Artiste multi-facettes, Yoshitoshi ABe est connu en France pour son manga Lucika Lucika, mais également pour son travail d'auteur / chara-designer sur divers animés (Serial Experiment Lain, Ailes grises).

Il participera à plusieurs séances de dédicaces durant les deux jours du festival.


Biographie :

Yoshitoshi ABe (安倍吉俊), né le 3 août 1971, est un artiste multifacettes.

Après le lycée, il s'inscrit en fac et enchaîne les petits boulots pour financer ses études. Un jour, ses pas l'amènent à devenir assistant d'un mangaka, ce dernier lui conseillant de s'inscrire dans une école d'art. Ce qu'ABe fait.

Yoshitoshi ABe commence alors à faire quelques mangas.
En 1994 sort dans le magazine Afternoon de Kodansha sa première nouvelle, Ame no Furu Basho, récit de 28 pages où un homme désabusé par la vie apprend le suicide de son ancienne petite amie. Commence pour lui une plongée dans ses souvenirs, faisant ressortir ses émotions humaines. Puis en 1997 sort Kaira, une collection d'histoires courtes parues dans le magazine Robot de son ami Range Murata à réaliser des dôjinshi et crée un petit site internet où il les met en ligne.

Alors que ce site gagne en popularité, le producteur Yasuyuki Ueda, alors en train de préparer, tombe dessus et a le coup de foudre, trouvant le style d'ABe parfaitement adapté à Lain. Ueda contacte ABe pour lui proposer de travailler sur Lain. Ce dernier accepte pour payer les nombreuses dettes dues à ses études. C'est ainsi qu'ABe devient le chara designer de Lain. La série est un succès et reste parmi les oeuvres cultes de l'animation japonaise. Les critiques vantent les mérites de la patte graphique d'ABe, qui a su saisir l'essence de l'univers complexe de Lain. Un artbook de Lain sort rapidement en deux éditions, l'une contenant une histoire courte de 18 pages faite par ABe. C'est le vrai début de la renommée pour Yoshitoshi ABe, et le début d'une carrière proche de celle de Yasuyuki Ueda.

Quelques années plus tard, ce dernier confie un nouveau travail à ABe : après l'univers sombre de Lain, Ueda souhaite faire quelque chose de plus léger. Découvrant une illustration personnelle d'ABe qui collerait parfaitement à ce qu'il veut faire, il demande à l'artiste de créer tout un univers autour de cette seule et unique illustration. ABe accepte et conçoit ainsi l'univers de Niea_7 dont il gérera en parallèle le scénario, le chara design de l'anime, et l'adaptation en manga Niea_7 (ニアアンダーセブン) sortie en deux tomes en 2000-2001, ressortie en intégrale en octobre 2012, et malheureusement toujours inédite en France. Une sorte d'artbook de Niea_7, nommé SCRAP, voit également le jour en juillet 2001.

Après avoir illustré en 2002 un light novel de NHK ni Yôkoso (Bienvneue dans la NHK), il enchaîne la même année avec un nouveau projet d'anime, et qui réunit de nouveau ABe et Ueda : il s'agit d'Ailes Grises/Haibane Renmei, un autre chef d’œuvre de l'animation et une autre série culte de sa carrière.

Sa dernière participation en date à un anime concerne la série animée  Texhnolyze en 2003 où, à la demande de Yasuyuki Ueda (toujours lui!), ABe s'occupe du character design de cet univers extrêmement sombre. Depuis Texhnolyze, Yoshitoshi ABe est devenu plus discret dans le monde de l'animation et a surtout continué ses activités d'illustrateur et de mangaka dans des dôjinshi (un milieu dont il est toujours resté proche car il en est issu) et dans le périodique Robot de son ami Range Murata.

Côté manga, on lui doit en 2005 la nouvelle d'une cinquantaine de pages Pochiyama at Pharmacy. Pochiyama dirige une pharmacie, bien qu'elle soit socialement maladroite et communique avec des clients seulement en écrivant sur des cartes. Son excentricité exaspère fréquemment son client principal, un lycéen. Depuis 2009, il planche sur Ryûshika Ryûshika (リューシカ・リューシカ), un manga entièrement en couleur, qui nous invite dans le quotidien d'une fillette débordant d'imagination, s'inventant sans cesse de nouvelles petites aventures. L'édition française est disponible aux éditions Ki-oon sous le titre : Lucika Lucika.

Au-delà de son travail dans le manga et l'animation, ABe est réputé et très apprécié pour son travail dans le domaine de l'illustration, grâce à son style à des années-lumière du gros de la production. Évitant toute normalisation, il s'attache à un trait fin, précis, analytique, croquant des personnages vivants et souvent d'apparence austère, dans des décors qui ne sont pas en reste. Très précis dans la colorisation numérique (sur le net, on peut trouver des vidéos de lui en pleine action sur tablette graphique, entre autres), il s'applique toujours à créer des fonds détaillés et très complexes, souvent basés sur des nuances de gris-vert.

Dans le cadre de son travail d'illustrateur, il a sorti quelques artbooks, dont le superbe Gaisokyu en 2007. Il a également signé les illustrations d'All you need is kill, roman illustré de science-fiction nippon écrit par Hiroshi Sakurazawa, qui devrait connaître une adaptation cinématographique américaine avec Tom Cruise et Emily Blunt. Très proche de ses fans, il tient un blog, contenant un chat lui permettant de discuter très régulièrement avec celles et ceux qui suivent son travail.

Conservant son indépendance au point de toujours exercer dans le milieu amateur, il fut l'un des premiers à s'opposer à la loi pour le développement sain de la jeunesse qui a fait tant de bruit au Japon, mettant en avant les nombreux excès de cette loi trop subjective qui risquerait de tuer de nombreuses œuvres.

Enfin, sachez que la deuxième majuscule de son nom rômaji ABe n'est pas une erreur, l'auteur ayant choisi cette forme en souvenir de ses premiers travaux qu'il signait simplement « AB ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retro MIA (Made In Asia) : les 7 et 8 octobre 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Asia 8 - Bruxelles
» Les prochaines éditions de Made in Asia et Retro MIA datées
» Made in Asia Bruxelles - mars 2015
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Retro Taco Show.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oo Asia Power oO :: blabla et autres :: News et actus :: Conventions & autres-
Sauter vers: