Oo Asia Power oO


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bande-annonce cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 37  Suivant
AuteurMessage
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Mar 30 Sep - 23:35

L'échange, le prochain Clint Eastwood :

Dans les années 1920, Christine Collins perd son enfant dans de mystérieuses circonstances. Son fils a disparu et lorsque cinq mois plus tard, la police de Los Angeles vient le lui rendre, elle est persuadée qu'il ne s'agit pas de son enfant. Décidée à faire éclater la vérité, Christine se lance dans une bataille juridique sans précédent aidée par lé révérend Gustav Griebleb...

Trailer de L'échange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Mer 1 Oct - 1:48

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Jeu 2 Oct - 6:31

NOUVEAU TRAILER POUR BENJAMIN BUTTON


Le premier trailer de The Curious Case of Benjamin Button nous avait fasciné par sa beauté et sa poésie, quasiment dénuée de paroles (à part la voix off de Brad Pitt au début qui livre la clé de l'intrigue). Le second trailer, qui ne reprend malheureusement pas le Carnaval des Animaux de Saint-Saëns, est beaucoup plus narratif que son prédécesseur et nous en apprend un peu plus sur les tenants et aboutissants du prochain film de David Fincher qui sortira en France le 4 février 2009.

Second Trailer de The Curious Case of Benjamin Button

Des informations ont circulé récemment sur internet, concernant de multiples réécritures du script par le scénariste Eric Roth (Révélations, Forrest Gump) tandis que l'autre possible source d'inspiration littéraire est un livre traitant du même sujet, The Confessions of Max Tivoli d'Andrew Sean Greer.

Comme il s'agit d'un ouvrage beaucoup plus récent (2004 contre 1922 pour la nouvelle de Fitzgerald, le scénariste a sans doute puisé des éléments dans un roman plus actuel), il comporte des éléments qui pourraient se combiner plus facilement dans une production moderne, même si nous n'en savons encore rien.
Si les deux personnages souffrent du même problème (ils rajeunissent au lieu de vieillir), Benjamin Button a déjà avec le cerveau d'un vieillard et meurt en nourrisson, c'est-à-dire sans aucun souvenir, alors que Max Tivoli ne souffre pas de cette régression mémorielle.
Il sera intéressant de voir quel sera le choix scénaristique du film de Fincher.

L'autre question qui nous tiraille tous est de savoir si Fincher va maintenant s'atteler à son adaptation très attendue d'un autre récit, celui de Rendez-vous with Rama d'Arthur C Clarke.


Source DVDRAMA




TOM VALKYRIE CRUISE ET SON FANTASTIQUE TRAILER


MGM vient de divulguer le premier poster officiel du prochain Bryan Singer, Valkyrie.
Une affiche assez surprenante dans son aspect « moderne » façon Ocean's Eleven, surtout pour un film qui est censé se passer à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En tout cas, on peut dire que la MGM lance les hostilités pour préparer au mieux la sortie longtemps retardée de ce film, qui finira quand même par sortir aux USA le 26 Décembre et le 11 février 2009 en France.

Cliquez sur l'affiche pour voir la bande-annonce



La nouvelle bande-annonce est également là, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle donne le tempo de l'intrigue, haletante et paranoïaque. Singer (Un élève doué, Usual Suspects), qui trouve là l'occasion de réunir deux de ses obsessions : le nazisme (une svastika dans chaque plan) et la manipulation (il en est aussi question dans ce film qui relate le fameux "complot du 20 Juillet").

Le « complot du 20 juillet » est l'un des épisodes les plus héroïques, mais aussi l'un des plus méconnus de la Seconde Guerre mondiale. Gravement blessé au combat, le colonel Claus von Stauffenberg (Tom Cruise) revient d'Afrique et rejoint la Résistance allemande pour aider à mettre au point l'Opération Valkyrie, un plan complexe qui va permettre d'abattre Hitler et de mettre en place un gouvernement d'opposition. Mais le destin et les circonstances vont s'allier pour forcer Stauffenberg, qui n'était qu'un des nombreux conspirateurs, à jouer un rôle de premier plan dans la conspiration. Il va non seulement devoir diriger le coup d'État pour prendre le contrôle du gouvernement, mais c'est aussi lui qui sera chargé de tuer Hitler...



Bande-annonce de Dream de Kim Ki-Duk

Alors qu’il rêve d’un accident de voiture, un homme se retrouve témoin d’un réel accident. La conductrice, qui clame son innocence, est arrêtée par la police qui la suspecte d’en être la cause.


Dream - Le trailer du prochain Kim Ki-Duk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Sam 4 Oct - 2:37

Tom Tykwer est sans conteste un réalisateur à suivre. Auteur de Cours Lola Cours, un thriller palpitant, le cinéaste d'origine allemande avait ensuite divisé les critique avec Heaven ou encore Le Parfum. Il a finit par attiré à lui les sirènes hollywoodiennes et a depuis signé The International s'entourant une fois de plus d'un casting prestigieux avec à sa tête Clive Owen et Naomi Watts. Nous vous proposons aujourd'hui de découvrir le premier trailer du film qui suinte bon le complot des hautes sphères et un héros qui va lutter contre un système corrompu. Le film sortira en France le 18 mars 2009.



THE INTERNATIONAL



The International sera centrée sur l'histoire d'un agent d'Interpol qui enquête sur l'une des plus puissantes institutions bancaires du monde. Selon lui, cette dernière serait impliquée dans de sombres affaires de trafic d'armes, de corruption et de meurtres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 2452
Age : 38
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Sam 4 Oct - 12:13

J'avais déjà vu en avant-première la BA en répondant à un questionnaire au sujet de ce film ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Dim 5 Oct - 10:06

Rei a écrit:
J'avais déjà vu en avant-première la BA en répondant à un questionnaire au sujet de ce film ^^

Un film qui tombe en pleine actualité de la crise financière.


Dans un genre totalement différent :


Un groupe d'amis trentenaires montant à bord d'un mini-bus pour aller s'offrir une folle virée dans l'arrière-pays anglais, histoire de faire oublier à l'un d'entre eux son récent divorce. Une fois arrivés dans un petit village présentant tous les avantages qu'il faut, c'est à dire un pub, ils se rendent compte rapidement que quelque chose ne va pas. Les femmes, contaminées par un virus inconnu, se transforment en effet en monstres cannibales et dévorent les hommes. Voilà de quoi mettre sérieusement la virée en l'air...

Bande-annonce Doghouse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Mar 7 Oct - 8:06

REPO! : LE DARK TRAILER


Après quelques photos plutôt intrigantes et deux, trois extraits qui nous ont permis d'entendre certains des membres du casting donner de la voix, voici qu'une véritable bande-annonce de Repo! The Genetic Opera vient de tomber sur la toile. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle ne fait qu'ajouter à notre impatience de découvrir l'opéra rock et gore de Darren Lynn Bousman, qui pourrait bien rattraper trois années de Saw loin d'être concluantes avec ce qui s'annonce comme une péloche gentiment barrée, sorte de voyage lyrique dans une science-fiction gothique et dans laquelle nous retrouverons Alexa Vega, Anthony Stewart Head, Bill Moseley et Paris Hilton (puisse t-elle se faire aussi joliment estourbir que dans La Maison de cire !).

Enfin, nous laissons découvrir ça par vous-même en cliquant sur le lien ci-dessous :

BANDE-ANNONCE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Dim 12 Oct - 17:54

PASSENGERS : ANNE HATHAWAY ET LE GROS NAVION


Anne Hathaway s'impose doucement mais surement comme la starlette qui monte. Après Le Diable S'Habille en Prada et Max La Menace, la belle change de genre avec Passengers, un thriller psychologique aux confins du film fantastique où elle donnera la réplique à Patrick Wilson (excellent dans Hard Candy, Little Children et bientôt dans Valkyrie). Ils seront épaulés par David Morse et Clea DuVall (bien connue des fans de la série Carnivale). Ce casting de choix est dirigé par Rodrigo García, génial scénariste de In Treatment et réalisateur de plusieurs épisodes de Carnivale et Six Feet Under.

Bande-annonce


Après un terrible accident d'avion, Claire (Anne Hathaway), une jeune psychothérapeute, doit prendre en charge cinq survivants du crash. Lorsque ceux-ci déclarent qu'une explosion a eu lieu alors que la compagnie aérienne dément, Claire se rapproche d'Eric (Patrick Wilson), son patient le plus discret. Pendant que la jeune femme hésite entre cette romance et son jugement professionnel, les survivants disparaissent mystérieusement les uns après les autres. Claire commence à suspecter Eric, qui pourrait garder en lui toutes les réponses...

Source DVDRAMA



COEUR D'ENCRE : LA FANTAISIE EN IMAGES


Si les livres sont un objet du quotidien qui vous a toujours effrayé (ne vous moquez pas, ça arrive), Coeur d'encre sera très certainement un film qui vous confortera dans cette terreur. Et ce sera bien dommage puisque, au regard de ces images et de la dernière bande-annonce bien péchue, pleine de monstres et autres événements surnaturels, tout ça s'annonce sacrément cool ! Car même si les trailers des péloches appartenant à la catégorie fantasy pour kids trouvent toujours le moyen de nous émoustiller par leur merveilleux, ici nous trouvons une petite tonalité sombre supplémentaire qui pourrait faire toute la différence, en plus de l'apparente débauche de péripéties rocambolesques.

Sans oublier bien sûr l'énorme casting, avec en tête de file un Brendan Fraser qui excelle dans ce genre de rôles (même dans La Momie 3 : La tombe de l'empereur Dragon il arrive à tirer son épingle du jeu, c'est dire !) et qui aura fort à faire face à un Andy Serkis diabolique. Et ceux qui ont vu sa performance motion-capturée dans le jeu PS3 Heavenly Sword sauront que, si son interprétation de Méchant avec un grand M peut être très caricaturale, à la limite du grotesque, elle fonctionne malgré tout et est aussi très drôle ! Alors, rien ne dit qu'il persistera dans cette voie, mais ça reste de toutes façons toujours un plaisir de le voir. Nous retrouverons aussi dans Coeur d'encre, pour continuer à tenir le standing avec l'indispensable touche anglaise, Paul Bettany en pyrokinésiste (la classe), Helen Mirren et Jim Broadbent. Parce que si c'est britannique, c'est fantastique !



C'est d'ailleurs ce qu'ont dû se dire les producteurs quand ils ont confié la réalisation à Ian Softley, un artisan pas malhabile mais dont les films ne nous ont pas encore réellement convaincu jusqu'ici. Et s'il y a un très bon feeling avec celui-ci, il faudra attendre encore un peu avant de pouvoir juger sur pièce puisqu'il ne sortira que le 9 janvier 2009 aux Etats-Unis et ne possède pas encore de date pour la France. Mais nous attendons ça en tout cas de pied ferme !

Pour rappel, Coeur d'encre raconte comment, depuis la disparition de sa mère il y a neuf ans, Meggie voyage sans cesse avec son père Mo. Celui-ci ne tient en effet pas en place et trouve toujours un prétexte pour changer d'endroit. Car Mo a un secret qu'il n'a jamais révélé à sa fille : il possède un extraordinaire pouvoir, celui de donner vie aux personnages des livres qu'il lit à haute voix.
Il y a neuf ans, il a ainsi eu le malheur de lire Coeur d'encre, et une bande de personnages mortellement dangereux, dont le redoutable bandit Capricorne et un jongleur cracheur de feu nommé Doigt de poussière, a surgi... Plus terrifiant encore, tandis que la troupe de malfrats prenait vie, la femme de Mo a disparu dans le livre ! Il s'est alors juré de ne plus jamais lire à haute voix. Et depuis, il fuit les personnages auxquels il a donné vie malgré lui, essayant de protéger le livre qui est son dernier espoir de retrouver la mère de Meggie.

Bande-annonce

A noter que le livre dont est tiré ce film fait parti d'une trilogie, le deuxième volume (Inkspell) étant sorti en 2005 et le troisième, Inkdawn, devant paraître l'année prochaine. Si succès il y a, nous pouvons donc d'ores et déjà nous attendre à des suites !




PREVIEW GORE : DEADGIRL


Nanti d'un excellent buzz au dernier festival de Toronto, Deadgirl, premier long métrage déviant, signé par les novices Marcel Sarmiento et Gadi Harel qui, comme naguère James Wan et Leigh Whannell, les auteurs de Saw, vont bénéficier d'une vraie notoriété, a manifestement impressionné tout ceux qui l'ont déjà vu. Avec la réputation qu'il se traîne, Deadgirl creuse manifestement le sillon de ces révélations horrifiques qui apportent de nouvelles idées et peuvent prétendre à révolutionner un genre exsangue. C'est LE film dont tout le monde parle en ce moment. Preview, avant la review (on le prédit comme le "film surprise" du prochain festival de Sitges).

Il est amusant de voir à quel point d'un festival à l'autre, la réception des films diffèrent. Au dernier festival du film américain de Deauville, The Girl Next Door, adaptation d'un roman de Jake Ketchum, où une pauvre fille orpheline, séquestrée par sa tante dans une cave, finit abusée par tous les mecs du quartier, a réveillé la torpeur ambiante en mettant très mal à l'aise des spectateurs qui n'avaient manifestement pas été mis au courant de son caractère sulfureux; les programmateurs ayant oublié de préciser un avertissement - ce qui pouvait le faire passer pour une comédie romantique avec Meg Ryan. Le réalisateur Gregory Wilson en a fait les frais en voyant son film sifflé à la fin de la projection (les agressions auraient, paraît-il, continué après, dans la rue). Or le film est passé dans l'anonymat le plus total au festival de Sitges il y a un an où il a soulevé autant d'indifférence que de bâillements. Aux dernières nouvelles, il semblerait que Deadgirl ait produit le même impact (mais sans les propos injurieux) que The Girl next door au festival de Deauville mais sur un public de fans (donc avertis) au festival de Toronto lors d'une projection Midnight Madness. De quoi faire passer le "scandaleux" The Girl Next Door - qui est avant tout un film médiocre - pour un émule de Walt Disney.



Le parallèle avec The Girl next door n'est pas si anodin puisque certains spectateurs évoquent déjà au sujet de Deadgirl, une sorte de "Stand By Me réalisé par David Cronenberg première période". Ce qui est plutôt prestigieux. Le scénario est écrit par Trent Haaga (Citizen Toxie) qui, conscient d'avoir fait du bon boulot, n'avait pas envie de lâcher le morceau. Il s'intéresse à deux lycéens qui tombent sur le cadavre d'une jeune fille enchaînée à une table et enveloppée dans du plastique. Au-delà du contexte horrifique, il s'agit avant tout d'une découverte terrible qui va bouleverser une amitié. Le résultat s'annonce aussi cru que dérangeant. Non pas qu'il contienne des scènes particulièrement gores (la surenchère s'avère de plus en plus facile aujourd'hui, après les Saw et Hostel, que la violence graphique ne heurte plus) mais il touche à des tabous (le viol, la nécrophilie) qui, selon les deux jeunes cinéastes, doivent pousser le spectateur à tester ses limites morales. Détail technique intéressant: le film a été tourné avec une caméra Viper HD (modèle que David Fincher a utilisé pour Zodiac - la capture d'images numériques au format RAW avec la Viper produisant un rendu plat avec une dominante verte, idéale pour l'aspect glauque d'un film d'horreur). Il n'a pas de date de sortie encore annoncée. Mais vu l'ampleur que prend le phénomène, ça ne saurait tarder. En attendant, vous pouvez voir quelques images via une bande-annonce uniquement disponible sur le site officiel.

Voir la bande-annonce



BLINDNESS : LA BANDE ANNONCE EN VOST


Blindness débute lorsqu'un homme, assis au volant de sa voiture devient soudainement aveugle. C'est le début d'une épidémie qui se propage à une vitesse fulgurante à travers tout le pays. En quarantaine dans un hôpital ou livrés à eux-mêmes dans la ville, privés de tout repère, les hordes d'aveugles devront faire face à ce qui est le plus primitif chez l'homme : la volonté de survivre à n'importe quel prix.
Seule une femme n'a pas été touchée par la " blancheur lumineuse ". Elle va les guider pour échapper aux instincts les plus vils et leur faire reprendre espoir en la condition humaine.

BLINDNESS
Un film de Fernando Meirelles
Avec Julianne Moore, Mark Ruffalo, Danny Glover, Alice Braga, Yusuke Iseya, Yoshino Kimura, Don McKellar, Maury Chaykin, Mitchell Nye, Gael García Bernal, Scott Anderson
Durée : 1h58
Sortie cinéma France : 8 Octobre 2008

Cliquez sur l'affiche ci-dessous pour accéder au trailer:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Dim 12 Oct - 19:28

STANDARD OPERATING PROCEDURE : LA BA


Début 2004, le monde entier découvre avec stupéfaction les photos qui prouvent les mauvais traitements et les infamies dont ont été victimes des prisonniers iraquiens détenus à la prison américaine d'Abu Ghraib. Pendant deux ans, Errol Morris a enquêté pour découvrir ce qui s'est vraiment passé là-bas durant l'automne 2003. Grâce aux photos prises par les soldats, aux témoignages de plusieurs spécialistes et de personnes parfois directement impliquées dans cette affaire, Errol Morris a reconstitué la chronologie des faits et étudié le contexte qui a conduit à ces extrémités. Interview après interview, photo après photo, l'affaire des tortures d'Abu Ghraib prend une dimension bien plus vaste et beaucoup plus dérangeante que celle brossée par les médias. Même si les soldats pris en photo en train d'humilier et de torturer les prisonniers iraquiens ont été condamnés, étaient-ils les seuls coupables ? Pourquoi aucun gradé n'a-t-il jamais été mis en cause ? Qui est vraiment responsable ?

STANDARD OPERATING PROCEDURE
Un film de Errol Morris
Durée : 1h57
Sortie cinéma France : 24 Septembre 2008

Voir la bande-annonce



NOTORIOUS : BIG TEASER


L'Amérique adore se fabriquer des légendes, et l'un des viviers les plus riches que possède l'Oncle Sam pour faire émerger des destins hors du commun demeure incontestablement la musique. L'exercice risqué du biopic se penche ici sur le rappeur new-yorkais Christopher Wallace, plus connu sous le nom de Notorious B.I.G. Le teaser du film (intitulé sobrement Notorious), qui sortira dans les salles américaines en janvier 2009, est désormais disponible...

Teaser

Il faut avouer que l'histoire de Biggie possède tous les éléments dont Hollywood raffole. Une enfance passée à Brooklyn, donc forcément difficile, la musique (le rap en l'occurrence) comme seule échappatoire, l'ascension fulgurante, la guerre des gangs entre rappeurs de la côte Est et de la côte Ouest, et bien sûr la mort tragique en pleine gloire (Notorious n'a pas 25 ans quand il se fait descendre)... Bref, de quoi réaliser un film au moins aussi prenant que 8 Mile ou Réussir ou mourir.

Au moins peut-on être certain de la qualité de la BO, le teaser reprenant déjà les morceaux mythiques de B.I.G. Côté casting, on retrouve Jamal Woolard (Biggie), Angela Bassett (Voletta Wallace), Derek Luke (Sean Combs, alias Puff Daddy), Antonique Smith (Faith Evans) ou encore Anthony Mackie (Tupac Shakur). Le film est réalisé par George Tillman Junior.

Date de sortie USA : 16 janvier 2009
Date de sortie France : inconnue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Lun 13 Oct - 2:02

THE SPIRIT : VIDEO DE L'ESPRIT DANS LA VILLE


Jour de fête pour ce début de semaine avec la sortie d'un second trailer de The Spirit. On y apprécie toujours autant le visuel si particulier de l'univers urbain présent. On y croit très fort et ce nouveau trailer nous rend l'attente d'autant plus difficile. Osons-le ! Ce sera terriblement grandiose ! Rappelons que le film a été avancé au 31 décembre, ce qui promet une fin d'année sanglante.



Considéré comme mort, un détective masqué revient dans la ville de Central City pour traquer les criminels en utilisant toute forme de punitions plus ingénieuses les unes que les autres. Adapté d'un comic-book mais signé de l'auteur Will Eisner, le film réunit entre autre Gabriel Macht dans le rôle-titre, Samuel L. Jackson en méchant flamboyant et la sublime Scarlett Johansson ! Après la réussite (tant esthétique que commerciale) des films Sin City et 300 adaptés de deux bandes dessinées de Miller, les cinéphiles et les fans de comic books ont déjà conjointement annoté leurs calendriers.

Le film s'annonce donc plutôt sympa au niveau de la charte graphique, le visuel de Sin City semblant s'être agrémentée d'une palette de couleurs promettant une expérience toute autre, ce que nous pouvions craindre au regard des toutes premières images qui donnaient l'impression que Miller s'enfermait un peu dans ce qu'il avait expérimenté aux côtés de Robert Rodriguez. Et puis bien sûr, comme nous pouvons le voir ici, si le Spirit garde encore tout son mystère, l'exubérance de Samuel L. Jackson risque de faire de sacrées étincelles, son jeu pouvant se lâcher dans l'outrancier comme il sait si bien le faire avec le rôle du méchant-caméléon The Octopus (une pluie de "fuck" et "motherfuckin' quelque chose" est bien sûr attendue et même espérée). Enjoy

Trailer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Mer 15 Oct - 4:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Sam 18 Oct - 5:47



DEAD SNOW : LES ZOMBIES-NAZIS VENUS DU FROID


Comme vous l'aurez très certainement compris en lisant le titre de cet article, ce sont à des nazis revenus d'entre les morts que nous devrons faire face dans ce Dead Snow qui nous arrive tout droit de Norvège, participant de ce fructueux élan du cinéma nordique dans le genre horrifique (Morse, Manhunt,... les exemples récents sont nombreux et fort appréciés !). Et déjà qu'un nazi c'est horrible alors, un zombie-nazi, vous voyez un peu le tableau ? Un postulat de départ qui n'est pas sans nous rappeler Shock Waves et son commando aquatique de morts-vivants du IIIème Reich, à ceci près que la migration du sujet vers le nord a gelé l'eau pour nous laisser en perdition dans un désert glacé, avec pour seul abri une petite cabane. Oui, comme dans Les Bronzés font du ski, mais en plus gore ce coup-ci.

L'histoire, très simple, est ainsi celle d'un groupe d'amis qui, alors qu'ils sont partis faire une excursion dans les montagnes norvégiennes et qu'une pleine lune blafarde s'affiche dans les cieux, se retrouve à affronter une horreur venue droit du passé : des zombies-nazis, jusqu'à présent prisonniers de la glace mais désormais fraîchement réveillés et atrocement affamés... Très simple, donc.



Mais nous savons aussi que ce sont dans les vieux pots que l'ont fait les meilleures soupes et que, bien souvent, un schéma classique peut offrir une belle efficacité, bien nerveuse. Reste maintenant au réalisateur à user intelligemment de ce qui deviendrait sinon un énorme défaut, et c'est à Tommy Wirkola que va incomber cette tâche. C'est avec son premier long-métrage, Kill Buljo (une parodie fauchée des Kill Bill de Quentin Tarantino et dont l'acteur principal, Stig Frode Henriksen, fait parti du casting de Dead Snow), que celui-ci s'est fait remarqué dans son pays d'origine et même sur la scène internationale, le film ayant été distribué par-delà les frontières norvégiennes malgré un tournage en numérique qui flirte presque avec l'amateurisme. Toujours est-il qu'on lui a donné la chance de faire ses preuves pour de bon avec ce projet d'horreur, estimé quand même à 14 millions de dollars, et que les premières images semblent donner raison à cette confiance accordée.

Ainsi, en plus de la bande-annonce bien speed qui nous dévoile une direction artistique et une réalisation plutôt léchées, vous pourrez retrouver trois affiches-teaser bien stylées, mettant en avant les méchants du film de façon assez simple mais terriblement menaçante. Et puis, bien sûr, il y a l'imagerie nazie qui évoque toujours nombre de cauchemars, réels ceux-là, et qui ne devrait donner que plus d'impact à ses monstruosités carnassières. Si l'on creuse en effet un peu la chose, on note nombre de similarités entre les zombies et les sous-fifres de Hitler, ceux-ci véhiculant les mêmes idées de perte de l'identité, d'agressivité. Un groupe devenant une sombre menace, idée que l'on retrouve cristallisée dans la façon de les icôniser au moins une fois (que ce soit dans Shock Waves ou bien sur l'une des trois affiches ci-présentées) alignés, en contre-jour.

Dead Snow sortira ainsi le 09 janvier 2009 en Norvège et, avant d'être distribué par chez nous, il devrait très certainement faire auparavant la tournée de quelques festivals. Alors, surveillez bien les programmes !

BA

Voir le reste des images



KEEPSAKE : ENTREZ DANS LE JEU SADIQUE !


Quand on jette un coup d'oeil sur le cinéma horrifique qui fonctionne bien en ce moment, on peut voir se détacher quelques spécialités qui semblent être plus porteuses que les autres. Sortent en effet du lot les films de manipulation sadique post-Saw et les survivals, deux recettes cinématographiques bien différentes que le réalisateur Paul Moore a néanmoins eu l'idée de mixer pour accoucher de ce Keepsake alors mathématiquement promis au succès. Et tant qu'à jouer aux apprentis-cuisiniers, il a apparemment aussi réussi à y placer au moins un simili mort-vivant -les zombies-flicks étant bien dans l'air du temps- comme vous le constaterez, et cela même si l'on ne voit pas trop comment ça va s'intégrer au récit qui part dans une veine plutôt réaliste.

Keepsake s'attachera ainsi à faire souffrir la pauvre Janine, une jeune femme qui part sur la route pour démarrer une nouvelle vie mais qui, en chemin, connaît un terrible accident la laissant seule sur le bord d'une autoroute déserte. A la recherche d'aide, elle se fait alors kidnapper et enfermer dans une cave, pénétrant un univers de tortures et de dépravations. Apprenant qu'il ne lui reste plus que trente jours à vivre, elle doit affronter les fantômes de son passé en même temps que les démons du présent pour pouvoir survivre à cette épreuve extrême. Et alors que la véritable nature de sa situation se dévoile, Janine comprend qu'elle est entrée dans un jeu sadique dont l'ultime but est la survie...



Vous retrouverez donc ici la première bande-annonce pour le film qui, vous le verrez, a un feeling old-school assez sympa (l'apparition du titre en particulier), ainsi qu'une petite galerie photo. Histoire de vous convaincre que ce n'est pas parce que l'on grandit qu'il faut pour autant en oublier les joies saines du jeu, même si la teneur de celui-ci reste encore bien mystérieuse. Enfin, le projet a en tout cas l'air d'être parti pour être bien hardcore et, en tant que leur "projet le plus ambitieux" dixit le site officiel, pourrait même sortir la compagnie Stormcatcher Films des bisseries qu'elle a pu produire jusqu'ici, à savoir les précédents et fauchés travaux de Paul Moore (Dark Harvest et son épouvantail tueur, The Feeding et son loup-garou tueur, tous deux réservés au marché de la vidéo).

Porté par un casting d'inconnus (en fait, hormis Rob Pralgo qui a un peu roulé sa bosse dans des séries B et des seconds rôles à la télévision, il semble bien que les autres font là leur début d'acteurs), Keepsake sera présenté pour la première fois au public lors du Screamfest qui se tiendra très prochainement, à la mi-octobre (pour être plus précis, il sera projeté pour sa part le 14 octobre), et des bruits de couloirs le mettent d'ores et déjà en tête de liste parmi les péloches les plus attendues de la sélection 2008. A tort ou à raison, il nous faudra attendre encore un peu pour le savoir !


Bande-annonce

Voir le reste des images



SAW 5 : ILS N'OSERAIENT QUAND MEME PAS ?


C'est un scandale ! Un véritable scandale ! Alors que nous attendions patiemment depuis maintenant quelques années l'arrivée de l'inévitable Saw 6, pour voir comment le distributeur français allait se dépatouiller avec ce titre inadapté à la France, il se pourrait que la question ne se pose finalement peut-être même pas ! C'est en tout cas ce que nous pourrions penser en regardant le dernier spot télévisuel, dont le texte nous avertit que nous n'en reviendrons pas de "comment cela fini !". Ce qui sera sûrement le cas vu le goût de la série pour les twists abracadabrantesques sauf que, pour l'instant, nous n'en revenons surtout pas que cela puisse prendre fin si prêt du but. Triste.

Constatez par vous-même cette triste annonce en cliquant sur le lien ci-dessous :

Spot tv Saw 5

Bien sûr, nous pourrions remettre en doute cette phrase qui joue sûrement la carte de la phrase-choc, histoire d'être le plus accrocheur possible sur une durée n'excédant pas trente secondes. Ce qui est très probable mais, entre une franchise dont l'intrigue s'étire des plus artificiellement et des résultats au box-office sans cesse en baisse (dans l'ordre, les trois derniers volets ont rapporté respectivement 87, 80 puis 63 millions de dollars sur le territoire américain), nous avouerons que la perspective de ne pas voir revenir le Jigsaw l'année prochaine a des parfums de possible.

Rappelons que dans ce cinquième opus de la franchise, Hoffman -le disciple apparu dans le quatrième film, pour ceux qui ne suivent pas- est apparemment la dernière personne vivante à perpétuer l'oeuvre "altruiste" du Jigsaw. Mais quand des enquêteurs sont sur le point de découvrir ses activités et son identité, il se lance alors dans une chasse sanglante et machiavélique pour éliminer tous les gêneurs qui pourraient mettre un terme à ce qui est devenu sa grande oeuvre...

Saw 5 sortira sur nos écrans le 5 novembre prochain. Et nous croisons les doigts pour le sixième !


Source DVDRAMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Mer 22 Oct - 4:31

BOUH ! LE REMAKE DE DEUX SOEURS A SON TRAILER


Après l'affiche il y a quelques jours, voici venir le trailer de Tale of Two Sisters : The Uninvited, remake de Deux Soeurs de Kim Jee-Woon (avec Im Soo-Jung et Moon Geun-Young). Si la tension monte crescendo jusqu'à dévoiler une entité menaçante, il faut surtout remarquer le magnétisme affiché par Elizabeth Banks. C'est fou comme l'actrice a l'air de jouer les belles-mères autoritaires avec un naturel accompli.
Elizabeth Banks, qui s'est surtout illustrée dans les comédies potaches (Zack and Miri Make a Porno, Appelez-moi Dave, Frère Noël et la série Scrubs) rajoute une belle flèche à son arc avec ce rôle à contre emploi.

Cliquez sur l'affiche ci-dessous pour accéder au trailer:



Deux soeurs, qui sortent d'un séjour en psychiatrie, retournent vivre chez leur père en espérant la tranquillité. Mais elles doivent subir les remontrances de leur terrible belle-mère et supporter la présence d'un fantôme qui hante la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Dim 26 Oct - 5:54

THE CHILDREN : ON VOUS AVAIT PREVENU !


On vous avait prévenu pourtant, on l'a dit et redit, mais rien n'y a fait : les gens ont continué de se reproduire et ces créatures vicieuses que sont les enfants sont aujourd'hui assez nombreuses pour s'en prendre aux adultes. Nous avons déjà vu plusieurs récits de la sorte par le passé, entre le Children of the Corn de Stephen King (dont est tiré une mini-série en cours de tournage, après le film avec Linda Hamilton sorti en 1985) et Les Révoltés de l'an 2000, dont le The Children qui nous intéresse ici pourrait être une sorte de remake.

L'histoire est ainsi celle de deux familles qui, durant les vacances de Noël, se réunissent dans une maison à la campagne pour célèbrer les fêtes de fin d'année. Les moments de joie vont pourtant virer très vite au cauchemar après que l'un des leurs meurt, tombant mystérieusement d'une falaise, et que des silouhettes menaçantes d'enfants émergent des bois. Bientôt, se sont leurs propres enfants qui se mettent à souffrir d'un mal étrange, leur comportement changeant progressivement jusqu'à ce qu'ils commencent à les attaquer avec fureur...

Deux intrigues très similaires, donc, et dont les lieux d'action -la Grande-Bretagne dans les deux cas- ne manqueront pas de donner encore plus de crédit à cette filiation. Reste à voir comment The Children développera le calvaire de ses parents agressés par leurs bambins, sur une idée "originale" de Paul Andrew Williams (réalisateur du très sympa Bienvenue au cottage et qu'une rumeur depuis démentie rattachait à la suite de 28 semaines plus tard), scénarisée et réalisée ensuite par Tom Shankland. Après un Waz toujours inédit chez nous et généralement plutôt bien reçu, dans lequel nous retrouvons Stellan Skarsgård, Selma Blair et Melissa George, Shankland signe donc ici son second long-métrage dont les premières images ne manqueront pas de faire mentir l'adage selon lequel "tout ce qui est petit est gentil".

Rien de gentil ni de mignon donc chez ses gamins, petits salopiauds à qui on a lâché trop de leste (la raison virale de leur agressivité n'est qu'un prétexte !) et que vous pourrez découvrir sur le site officiel du film qui vient d'apparaître sur la toile, avec en plus un premier teaser (lien en bas de page) où résonnent les voix nasillardes et inquiétantes des bamboches sur l'air de "Douce Nuit, Sanglante Nuit". Le film semble en tout cas s'orienter clairement du côté du pur film de flippe, se démarquant ainsi de la english touch rigolarde généralement constatée dans la production horrifique britannique.

The Children est actuellement en phase de post-production et ne possède pour l'instant pas de date de sortie, où que ce soit. La résistance contre les enfants a commencé ! Salauds de mômes !

SITE OFFICIEL


Source DVDRAMA



TWILIGHT : LES TEENAGERS VAMPIRES S'AFFICHENT


Des nouvelles de Twilight, l'adaptation du roman romantico-vampirique de Stephenie Meyer qui rencontre actuellement un bon petit succès auprès des teenagers, alors que vient d'apparaître son affiche officielle. Qui n'est, il faut l'avouer, pas franchement terrible. Bon, en même temps il est vrai que la relation amoureuse entre les deux personnages est au centre du film et qu'elle retranscrit bien cette idée en n'oubliant pas la dualité qui les oppose mais, de là à la représenter ainsi (avec une composition qui rappelle étrangement ces photos d'école avec nos frères et soeurs, vous ne trouvez pas ?), cela manque quand même cruellement d'intérêt. Sûr qu'il y aurait eu moyen de faire quelque chose de plus stylé. Dommage.

Mais que cela ne ternisse pas pour autant la curiosité que pourront avoir ceux n'ayant pas lu les livres (les fans, qu'ils ronchonnent ou non, iront de toutes façons tous le voir), ou bien encore ceux que la forte teneur romantique de l'histoire pourrait rebuter. Car Twilight, qui est en fait le premier volet d'une tétralogie, se propose malgré tout comme un nouveau regard sur la mythologie du vampire et que, rien que pour ça, il éveillera donc toujours un tant soit peu notre intérêt. Et puis il y a bien sûr la présence derrière la caméra de Catherine Hardwicke, une réalisatrice à la filmographie plus qu'éclectique mais toujours centrée sur les affres des adolescents et jeunes adultes (oui, même La Nativité). Un choix donc plutôt intelligent pour la direction des acteurs et la sensibilité insufflée à l'intrigue, mais qui devra encore nous convaincre pour ce qui est des scènes d'action.



Pour rappel, l'histoire est celle d'Isabella, une adolescente de 17 ans ne s'étant jamais vraiment souciée de rentrer dans le moule et qui déménage suite au remariage de sa mère, qui l'envoie vivre chez son père. Là-bas, dans une petite ville pluvieuse où elle pense que rien ne viendra non plus la surprendre, elle tombe cependant amoureuse d'Edward. Un jeune homme beau, intelligent, athlétique et n'ayant pas vieilli depuis 1918. Car Edward et sa famille sont en fait des vampires, d'un type un peu particulier puisqu'ils n'ont pas de canine et ne se nourrissent pas de sang humain. Ce qui ne les empêche pas de jouir de pouvoirs assez impressionants et de tomber amoureux, Edward trouvant en Isabella l'âme-soeur qu'il recherche depuis des décennies. Tout se complique pourtant lorsqu'un ennemi d'Edward et de sa famille débarque en ville, jettant son dévolu sur Isabella et lui proposant de devenir comme eux...

Twilight sortira aux Etats-Unis le 21 novembre prochain, tandis que sa sortie française (sous le titre Twilight - Chapitre I : Fascination) n'a toujours pas de date précise mais devrait se tenir au mois de janvier 2009. Et en attendant la nouvelle bande-annonce qui devrait apparaître d'ici une paire de jours sur le site officiel (que vous retrouverez ici), voici pour patienter le second teaser du film.

Teaser Twilight



Cliquez sur l'affiche pour accéder au trailer :





UN CHE POUR DEUX POSTERS


Alors que nous vous présentions il y a quelques jours l'affiche du deuxième opus du diptyque sur le Che réalisé par Steven Soderbergh, voici que le poster du premier film se dévoile aujourd'hui. Che - 1ère Partie : L'Argentin reviendra sur les évènements de 1956 lorsque Ernesto "Che" Guevara et un groupe de cubains exilés mené par Castro se mobilisèrent pour créer une armée et renverser le régime dictorial de Fulgencio Batista.



Le deuxième film, Che - 2ème Partie : Guerilla sera centrée sur le voyage entrepris par le Che pour aller à New York afin de s'adresser aux Nations Unies en 1964.
Les deux longs métrages ont coûté 70 millions de dollars et on ne doute pas qu'ils attirent le public dans les salles en engrangeant de quoi rembourser le film. Les premiers échos cannois sont en tout cas très bons.
Che - 1ère Partie : L'Argentin est prévu pour une sortie française le 07 janvier 2009 tandis que Che - 2ème Partie : Guerilla sortira le 28 janvier 2009.





Trailer



LARGO WINCH EXPLOSE EN BANDE-ANNONCE !


Largo Winch, dans nos salles le 17 décembre prochain, s'annonce en bonne et due forme et avec classe dans un nouveau trailer promettant au spectateur son lot d'action ! Le film, que la rédaction à déjà eu la chance de découvrir, est une excellente surprise qui devrait à la fois ravir les amateurs de la bande-dessinée d'origine et les néophytes... Rendez-vous dans deux mois en compagnie de Tomer Sisley, Kristin Scott Thomas, Mélanie Thierry, Gilbert Melki et Anne Consigny et sous l'oeil avisé de Jérôme Salle !

Nerio Winch est retrouvé noyé. Une mort forcément suspecte quand on sait qu'il s'agit du fondateur et actionnaire majoritaire du tentaculaire groupe W. Le milliardaire n'avait pas de famille. Qui va hériter ? Personne ? C'était sans compter sur le grand secret de Nerio : un fils adopté presque trente ans plus tôt dans un orphelinat bosniaque. Un certain Largo qui, pour l'heure, croupit dans une prison du fin fond de l'Amazonie. Le jeune homme, qui clame son innocence, est accusé de trafic de drogue. Nerio assassiné. Largo emprisonné. Et si ces deux affaires faisaient partie d'un seul et même complot visant à prendre le contrôle de l'empire Winch ?

Découvrez ici et en exclusivité sur MSN la longue bande-annonce du très attendu LARGO WINCH, en cliquant sur le lien ci-dessous :

BANDE-ANNONCE


Source DVDRAMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : France
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Dim 26 Oct - 15:40

Ça donne envie d'aller au cinéma...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ryokosan.skyblog.com
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Jeu 30 Oct - 5:14

Faut en profiter, si t'es en vacance.


THE UNBORN : LE TRAILER PLEIN DE MONSTRES


Plein de nouvelles images du nouveau projet de David S. Goyer réalisateur (mais aussi scénariste, parce que l'on ne se refait pas) viennent d'apparaître sur la toile et, en plus de cela, nous arrive le premier teaser de ce The Unborn que nous n'attendions pas spécialement. En effet, les précédentes réalisations de Goyer sont loin de nous avoir convaincu jusque-là et ce n'est pas ce coup-ci la présence, même charmante (d'autant qu'elle aura ses indispensables scènes de douche et en sous-vêtements), de Odette Yustman et de Gary Oldman qui allait nous convaincre, ou même nous intriguer. Jusqu'au teaser.

Parce que même s'il ne garantit pas que le film sera excellent, il promet en tout cas une belle bizarrerie avec le travail de David S. Goyer, qui semble lorgner du côté de Renny Harlin. Une évidence quand on voit la débauche de créatures grimaçantes aux extensions CGI-esques, dans le style blockbuster horrifique ultra-bourrin si cher au finlandais fou. La présence de Michael Bay et de sa société Platinum Dunes à la production ne doit pas y être étrangère, et constituera donc une petite curiosité qui devrait très bien faire l'affaire pour ces fameux samedi soirs où l'on n'a rien de mieux à faire.

Pour rappel, l'histoire est celle de Casey Bell qui a toujours détesté sa mère pour l'avoir quitté alors qu'elle n'était qu'une enfant. Pourtant, quand des événements inexplicables commencent à se produire autour d'elle, elle comprend ce qui l'a poussé à partir : une malédiction plane sur sa famille et Casey se met alors à faire des rêves effrayants, ses journées étant de plus hantées par le fantôme d'un enfant.
Avec l'aide de Sendak, un rabbin versé dans les phénomènes surnaturels, elle découvre que ce fantôme est en fait une manifestation datant de la seconde guerre mondiale, une créature qui prend possession des corps et en devient de plus en plus forte. La seule façon pour elle de survivre est alors de subir un exorcisme, pour refermer la porte sur le monde des esprits qui a été ouverte par "celui qui n'est pas né"...

The Unborn sortira le 9 janvier prochain aux Etats-Unis, et ne possède toujours pas pour l'instant de date de sortie en France.

Teaser


Source DVDRAMA



AMUSEMENT : L'AFFICHE QUI NE VA PAS FAIRE RIRE


Vous avez peur des clowns ? Vous avez peur des vieux hôtels ? Et vous avez peur des poids lourds ? Alors, si vous n'avez pas peur d'avoir peur, Amusement sera très certainement un film parfait pour vous ! Deuxième réalisation de John Simpson après un Freeze Frame resté inédit par chez nous, il s'agira donc pour lui cette fois-ci de jouer avec la forme du film à sketches, voie qu'emprunte son nouvel effort derrière la caméra.

Amusement commencera ainsi avec une jeune fille, salement traumatisée et physiquement éprouvée, qui est interrogée par un inspecteur de police et une psychiatre. Elle leur fait alors le récit de trois histoires où il est question d'un clown sadique, d'un dangereux hôtel et d'un convoi mortel. Trois histoires qui les concernent directement, elle et ses deux amies d'enfance. Ainsi que le dangereux psychopathe surgi de leur passé et qui prend un malin plaisir à les torturer...



Et si nous nous intéressons aujourd'hui au cas de ce petit film d'horreur, c'est parce qu'il vient de sortir une nouvelle affiche qui, vous le remarquerez, plagie éhontément celle du Jeepers Creepers de Victor Salva, sorti en 2002. Alors, bien évidemment, le phénomène n'est pas nouveau et l'on a déjà vu des affaires similaires, mais à ce point il faut avouer que les gars de Picturehouse Entertainment ont fait très fort ! Certainement une manoeuvre de communication pour faire parler un peu du film (et ça marche, la preuve) ou bien une façon de rendre hommage au film de Salva et au cinéma d'horreur en particulier, ce que pourrait laisser entendre la façon qu'aura le film d'aborder des histoires horrifiques dans des genres très variés.



Peu de têtes connues dans Amusement et nous ne noterons donc que la présence de Jessica Lucas au casting. Une jeune actrice qui est en train de se faire une belle filmographie dédiée au cinoche de genre avec entre autres Cloverfield, Le Pacte du sang (passons...) et prochainement le Jusqu'en Enfer de Sam Raimi. Mais c'est bien Katheryn Winnick (prochainement aux côtés de Paul Giamatti dans Cold souls, vue aussi dans Satan's Little Helper) qui tiendra le rôle principal, celui de la narratrice, tandis que le trio des victimes du maniaque sera complété par Laura Breckenridge.

Repoussé plusieurs fois, la sortie américaine de Amusement était auparavant prévue pour le 26 décembre mais cette date ne serait plus valide, une sortie en direct-to-DVD étant apparemment désormais à l'ordre du jour. En attendant que tout cela se précise, nous vous proposons ci-dessous de jeter un coup d'oeil au premier teaser du film, qui laisse augurer d'une petite péloche bien torchée.

Teaser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoko
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 1075
Localisation : France
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Jeu 30 Oct - 15:07

Y'a rien de bien aux cinés chez moi Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ryokosan.skyblog.com
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Sam 1 Nov - 6:12

Ryoko a écrit:
Y'a rien de bien aux cinés chez moi Sad

Même pas le dernier James Bond ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Sam 1 Nov - 7:39

DELGO, UN NOUVEAU HEROS QUI AIME LA 3D


Après un premier trailer qui avait fortement déçu au niveau formel, voici une deuxième bande annonce qui va vous en mettre plein les mirettes.
Fathom Studios est à l'origine de ce projet d'animation au casting vocal assez impressionnant. En effet, vous pourrez retrouver les voix d'Anne Bancroft, Val Kilmer, Freddie Prinze Jr., Jennifer Love Hewitt, Chris Kattan, Kelly Ripa, Eric Idle, Michael Clarke Duncan, Louis Gossett Jr., Malcolm McDowell et Burt Reynolds !

Apparu pour la première fois en 2006, ce long-métrage devait à l'origine sortir avec pour stratégie de positionner le film en fer de lance d'autres programmes cinématographiques ou télévisés.

Cliquez sur la photo pour accéder à la bande annonce:



L'histoire est centrée sur Delgo, un adolescent aventurier et naïf qui va devoir réunir son groupe d'amis pour protéger la Terre du conflit qui oppose les Lockni et les Nohrin.
Le film est écrit et réalisé par Marc F. Adler et Jason Maurer dont ce sera la première grosse expérience. Delgo est prévu pour sortir le 12 décembre aux Etats-Unis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 2452
Age : 38
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Sam 1 Nov - 13:49

James bond c'est vraiment redondant et en plus Craig est pas celui que je préfère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xanatos
Hajima!
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 38
Localisation : Ajaccio, Corse
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Sam 1 Nov - 21:47

J'aime bien Craig, mais bon son gros, que dis je, énorme défaut, c'est qu'il manque totalement d'humour!

Or c'est un trait de caractère indissociable du personnage.

Mon acteur préféré dans ce rôle a toujours été l'excellent Roger Moore, il a interprété un espion drôle, sympathique, charmeur et décontracté.
Je préfère les James Bond qui ne se prennent pas au sérieux et qui sont marrants comme Roger Moore ou Sean Connery.

Au fait à propos de Bond, figurez vous que mon père a gagné deux billets gratuits pour "Quantum of Solace"!
Cependant comme il a détesté "Casino Royale" et encore plus Daniel Craig (qui est d'après lui le pire interprète du personnage) il m'a refilé les billets.
J'ai proposé le deuxième billet à un pote qu'il a accepté avec joie!
La séance aura lieu le 10 novembre.

Si le film me plaît, tant mieux, et si il ne me plaît pas, je pourrai me consoler en me disant que je n'aurai pas eu à débourser le moindre centime pour le voir, lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Dim 2 Nov - 21:14

Moi j'aime bien la saga James Bond. Je pense que le manque d'humour ne vient pas de l'acteur, mais du scénario du film. Et à mon avis, ce sera pareil pour Quantum of Solace. Personnellement, je n'ai rien contre l'humour, mais je préfère quand l'intrigue est plus sombre. Ce matin je suis allé au ciné et j'ai vu au moins 3 publicités tournant autour du dernier film. D'ailleurs, elles passent aussi à la télé. Sinon, ce soir il y a Le monde ne suffit pas et cette semaine il y a On ne vit que 2 fois. Et cet après-midi, il y avait Roger Moore comme invité chez Drucker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Jeu 6 Nov - 9:36

THE BROKEN : LA BA QUI VOIT DOUBLE...


Dans une rue animée de Londres, Gina (Lena Headey) voit passer son double au volant de sa propre voiture. Ebranlée par cette étrange vision, elle suit la mystérieuse conductrice jusqu'à son appartement.
C'est alors que l'histoire prend un tour sombre et terrifiant qui fait passer Gina de la réalité tangible à un monde dont l'emprise ne se limite plus à ses cauchemars...


THE BROKEN
Un film de Sean Ellis
Avec Lena Headey, Richard Jenkins, Melvil Poupaud, Michelle Duncan, Asier Newman, Daren Elliott Holmes, Ulrich Thomsen
Durée : 1h24
Sortie cinéma France : 26 Novembre 2008

Cliquez sur l'affiche pour accéder à la bande annonce:





THE HAUNTING IN CONNECTICUT : POSSESSION INFLUENCEE


Prenez quelques cuillerées de L'Exorciste, une pincée de Les Autres et, pour finir, une bonne grosse louche de Amityville - La Maison du Diable. Mélangez le tout, laissez reposer, et vous devriez alors avoir un résultat relativement proche de The Haunting in Connecticut, le premier long-métrage de Peter Cornwell. Après un court d'animation entre action et horreur ayant remporté presque tous les prix où il était nominé dans différents festivals et compétitions, Ward 13 (l'histoire d'un homme blessé qui se retrouve dans un hopital où l'on pratique de drôles d'expériences et qui doit fuir pour sauver sa vie), il saute donc le pas avec un film horrifique définitivement sous influences comme vous allez pouvoir le constater. Et ça commence avec le synopsis :

Quand on diagnostique un cancer chez le fils de Sara et Peter Campbell, Matt, la famille déménage pour le Connecticut afin de se rapprocher de l'hôpital où le jeune homme recevra ses soins. Alors qu'ils s'installent dans leur nouvelle maison, Matt est de plus en plus perturbé par des phénomènes paranormaux qui semblent habiter, posséder la demeure. Incapable de venir en aide aux siens, Sara se tourne alors vers un énigmatique prêtre proposant de débarasser les lieux de ses fantômes. C'est à ce moment que les crises de panique du fils prennent une tournure inexplicable, mettant soudain toute sa famille en grand danger...



Pas très original comme synopsis, un peu comme semble t-il tout ce qui touche à The Haunting in Connecticut d'ailleurs. Vous pouvez ainsi admirer ci-dessus la première affiche pour ce film, plutôt réussie au demeurant, et cela même si elle reste donc encore une fois pas mal sous influence. En effet, ce gamin couché au plafond rappelle quand même pas mal de scènes de films déjà vues, entre La Fin des Temps, Mary Poppins (la scène du thé, dans le principe, est indubitablement assez similaire...) et bien d'autres. Mais puisque cela reste très viable sur le plan iconographique, laissons de côté ces allégations.

D'autant que nous allons revenir à un sentiment quasi-identique avec la première bande-annonce du film, que vient de mettre en ligne le site de MTV. Une vidéo qui confirme amplement la recette de début d'article, que ce soit sur les plans de la réalisation ou de l'action, mais qui laisse aussi entrevoir quelques petites choses des plus saugrenues, et donc intéressantes. L'attaque du rideau de douche promet ainsi d'être un grand moment de cinéma (Amanda Crew sous la douche ! Et qui se bat avec son rideau !), tout comme cette espèce d'expulsion du Malin sous la forme d'une colonne de tripoux. Des bizarreries qui, mises en parallèle d'un casting où l'on retrouve l'inoubliable Virginia Madsen de Candyman et Elias Koteas (récemment vu dans Skinwalkers), ne manqueront pas de faire de cette première réalisation de Peter Cornwell une péloche qu'il nous tarde de voir !

Trailer

Lionsgate, distributeur du film aux Etats-Unis, n'a toujours pas fixé de date de sortie pour The Haunting in Connecticut et cela bien que la production soit achevée. Peut-être un mauvais signe quant à la qualité du film, mais ce ne serait pas non plus la première fois que nous verrions un (potentiel) excellent film être sacrifié par un distributeur ne sachant quoi en faire. Affaire à suivre !



Nouveau trailer Saw 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Jeu 6 Nov - 10:45

Mesrine : L'ennemi Public Numéro 1


CLINT, LA BANDE ANNONCE DU PROJET SECRET !


Alors que L'Echange sortira le 12 novembre chez nous, les américains pourront découvrir un mois plus tard ce Gran Torino (le 17 décembre), le dernier effort de Clint Eastwood derrière et devant la caméra. La bande-annonce du film est désormais disponible et laisse peu entrevoir la petite dose d'humour que promettait Clint... Affaire à suivre, le film sera distribué dans nos salles dans les prochains mois par Warner.

Mais avant d'en arriver là, sachez que le film raconte l'histoire de Walt Kowalski, un vétéran raciste de la guerre de Corée qui, pour sa retraite des usines Ford, s'est offert une Gran Torino de 1972. Une voiture qui attire l'attention des jeunes de son quartier, dont un jeune asiatique, Tao, qui essait de la voler en guise de rite d'initiation. Rattrapé par Walt, le jeune déshonore sa communauté Hmong par son acte et elle le force alors à s'amender auprès du vieil homme. Qui, bien sûr, ne veut pas de Tao dans son univers et va alors tout faire pour qu'il acquiert son indépendance...

Trailer Gran Torino



Teaser remake vendredi 13

MADAGASCAR 2 : BANDE ANNONCE VF

Premier teaser Anges et Démons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subaru64
Messager des dieux
avatar

Nombre de messages : 18768
Localisation : Pau
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   Sam 8 Nov - 5:31

PUSH : HEROES SUR GRAND ECRAN ?


Voici la bande-annonce d'un film qui devrait vous rappeler une série américaine désormais bien connue, Heroes ainsi qu'un film assez récent, Jumper...On ne change pas les bonnes recettes à Hollywood. Il s'agit du nouveau film de Paul McGuigan, à qui l'on doit le sympathique Slevin et l'anecdotique Wicker Park, et qui met en scène les comédiens Chris Evans (Sunshine, Les 4 fantastiques...) , la jeune Dakota Fanning (La Guerre des Mondes...), Camilla Belle (Terreur sur la ligne) ainsi que Djimon Hounsou et Maggie Siff !

Le synopsis est le suivant : depuis quelques années, on assiste à l'apparition de pouvoirs psychiques chez certains adolescents. Télékinésie, prévision du futur ou contrôle mental, ces facultés deviennent un enjeu pour la sécurité nationale. Traqués par le gouvernement, quelques survivants se réfugient à Hong Kong et décident d'unir leurs forces pour s'opposer définitivement aux militaires qui veulent exploiter leurs pouvoirs ! Le film sortira dans nos salles le 4 février 2009 et sera distribué par SND !

Bande-annonce


Source DVDRAMA


Monstres contre Aliens :


L’histoire ? Celle d’une bataille entre des monstres et des aliens bien sûr ! Plus sérieusement, celle d’un chasseur de monstres appelé pour aider à lutter contre une armée d’aliens qui s’attaquent aux chaînes de télé cablées !


Premier Trailer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bande-annonce cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bande-annonce cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 37Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 37  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mort la plus lente de tout le cinéma : Sortez le pop-corn
» L'ambassadeur Fritz Cinéas précise
» Allons au cinéma ce soir...
» Les couples célèbres du cinéma
» Le printemps du cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oo Asia Power oO :: blabla et autres :: Blabla-
Sauter vers: